Projet RAISON

Projet RAISON

La sécheresse printanière et les canicules estivales de 2019 nous l’ont (encore) montré, les effets du changement climatique se font déjà sentir. Son impact est visible dans notre vie quotidienne, mais aussi sur certains peuplements forestiers, comme en témoignent des mortalités élevées dans de jeunes plantations, des dépérissements d’arbres adultes, ou encore la prolifération de certains insectes ravageurs.

Pour permettre à nos forêts de continuer à jouer à long terme leurs rôles social, environnemental et économique, les propriétaires forestiers et leur gestionnaire devront adapter leurs pratiques par endroits. Compte-tenu de la longueur du cycle forestier et de la rapidité du changement climatique, l’anticipation sera un facteur essentiel de réussite.

C’est dans ce contexte que le CRPF de Normandie, le CETEF Normandie Sud et leurs partenaires de la forêt privée s’associent dans le cadre du projet RAISON (Réseau d’Adaptation Innovantes et de Sylvicultures Originales de Normandie), soutenu financièrement par la Région Normandie et l’Union Européenne.


Objectifs du projet RAISON

Futaie de Séquoia toujours vert de 24 ans

Le but est d’identifier les essences et les techniques sylvicoles garantissant la meilleure adaptation possible des forêts à ce que sera le climat normand dans le futur. Pour cela, il est essentiel :

  • de localiser les secteurs où les essences actuellement présentes ne seront, à moyen terme, plus adaptées au climat ;
  • d’améliorer les connaissances sur l’adaptation et les potentialités de nouvelles essences ou provenances ;
  • de tester des pratiques sylvicoles permettant d’atténuer les risques pouvant être associés aux changements climatiques (nouveaux pathogènes, sécheresse, tempête).

Signalements des essences atypiques

Afin d’étudier et de caractériser le comportement de nouvelles essences dans les différents contextes climatiques et pédologiques normands, le CRPF de Normandie sollicite les propriétaires forestiers privés ayant déjà plantés ou ayant pour projet de planter de telles essences.

Que vous soyez propriétaire de 4, 25 ou 100 ha, si vous n’avez pas été contacté par le CRPF mais que vous êtes concerné par une des affirmations suivantes :

  • J’ai déjà planté des essences « atypiques »* dans mon bois ou j’envisage de le faire.
  • J’ai des projets de plantation et je serai intéressé pour mettre en place des nouvelles essences ou provenances dans ma propriété.
  • Je souhaite tester des pratiques sylvicoles innovantes.

INFORMEZ-EN LE CRPF OU VOTRE GESTIONNAIRE !

Nous étudierons le contexte de votre projet pour voir s’il est possible de vous accompagner techniquement dans sa mise en œuvre.

Dans le cas où vous souhaiteriez signaler la présence d’essences « atypiques »* dans vos bois, il vous est possible de remplir la fiche de signalement disponible ci-dessous et de nous la renvoyer par mail à pierre.gauthier@crpf.fr

À télécharger :


* Liste non exhaustive d’essences pouvant être considérées comme atypiques en Normandie : Chêne pubescent et autres chênes méditerranéens, Chêne des marais, Aulne à feuilles en cœur, Cormier, Tulipier de Virginie, Nothofagus, Cèdre de l’Atlas, Séquoia toujours vert, Thuya géant, Douglas de Californie, Pin maritime, Pin taeda, Sapin de Nordmann, Cyprès de Lawson, Cryptoméria du Japon, Tsuga hétérophylle…