Typologie des peuplements

La description de peuplement consiste à relever sur le terrain les caractéristiques jugées pertinentes d’un peuplement forestier au regard des objectifs que l’on souhaiterait lui assigner.

Qu'est-ce qu'une typologie des peuplements ?

Demandons à 3 propriétaires et gestionnaires différents de décrire le peuplement de la photographie ci-dessous :



Le résultat est surprenant :

  1. Un taillis avec réserves riche de Chênes et de Hêtres ;
  2. Une futaie régulière à Chêne-Hêtre et taillis inexploitable ;
  3. Une futaie irrégulière à Chêne prépondérant.

Chacun décrit les peuplements de manière subjective avec son propre regard et sa sensibilité. Certains ne voient que les gros arbres, d’autres les perches et petits bois d’avenir de Hêtre…

La typologie des peuplements est un outil de diagnostic simple, objectif et universel de l’état actuel de la forêt. Elle définit une classification des peuplements forestiers d’après certains critères dendrométriques jugés déterminants pour leur description (pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche technique "Bien décrire ses peuplements").

 

La typologie permet une description objective :

Peuplement à petit bois et gros bois dominant (type 5) normal à Chêne prépondérant

Capital : Surface terrière de 18,28 m2/ha

Composition en surface terrière : Chêne = 74 % ; Hêtre = 26 %

Structure en nombre de tiges : gros bois et très gros bois = 42 % ; bois moyen = 18 % ; petit bois = 40 %

Présence de plus de 23 perches et PB d’avenir /ha

Taillis de Charme inexploitable, régénération de Hêtre éparse


Quel est l'intérêt d’utiliser une typologie ?

La typologie est un outil de description du peuplement pour :

  • parler un langage commun, quel que soit le gestionnaire forestier ;
  • déterminer les caractéristiques sylvicoles essentielles du peuplement ;
  • identifier dans chaque parcelle, la diversité des peuplements ;
  • cartographier précisément les peuplements de sa forêt ou sa parcelle, de façon simple et rapide.

 

La typologie est un outil d’aide à la gestion pour :

  • déterminer l’orientation sylvicole ;
  • faciliter la programmation des coupes et travaux appropriés ;
  • envisager les évolutions possibles du peuplement.


La carte ci-dessus présente 2 sous-parcelles issues d’un inventaire typologique sur une parcelle de 37,3 ha, à raison de 1 point/ha.

Cet exemple montre que la typologie des peuplements donne des informations cruciales qui seront utiles pour préciser la gestion à appliquer. Elle permet au sylviculteur de mieux connaître son patrimoine et de prendre ses décisions en connaissance de cause.


Les peuplements concernés par la typologie proposée par le CRPF

Le CRPF de Normandie propose une typologie qui s’applique aux peuplements à Chêne prépondérant (c’est-à-dire représentant au moins les deux tiers de la surface terrière) issus de taillis-sous-futaie ou à structure hétérogène (peuplements issus de tempêtes ou avec des enrichissements). Elle exclut donc les peuplements réguliers équiennes ou les taillis simples qui sont des peuplements plus faciles à décrire.


La typologie peut s’appliquer dans ces peuplements mixtes à structure hétérogène

On peut néanmoins utiliser cette typologie par défaut pour décrire des peuplements mélangés issus de taillis-sous-futaie ou des peuplements à structure hétérogène. Toutefois, les recommandations sylvicoles (rotation de coupe, seuils de surface terrière à ne pas dépasser) ne s’appliqueront pas à ces peuplements où le Chêne ne sera pas l’essence prépondérante.


La typologie normande des peuplements à Chênes prépondérants ou en mélange !

La typologie des peuplements est utilisée depuis plusieurs années en forêt privée et notamment depuis 1993 en Normandie, pour les chênaies issues des taillis‑sous‑futaie. Elle a pour ambition d’aider à la description des peuplements afin de mieux les gérer.

En 2019, le CRPF de Normandie a révisé sa typologie des peuplements à Chênes prépondérants.

Cet outil propose aussi des sylvicultures à recommander à partir de la description des peuplements.


Ce guide a vocation à :

  • identifier les types de peuplement ;
  • proposer une méthode pour inventorier et cartographier les parcelles forestières ;
  • choisir le mode de gestion le plus approprié à partir des caractéristiques du peuplement et des objectifs des propriétaires ;
  • définir l’urgence d’éclaircir en fonction de l’état du peuplement ;
  • programmer ses coupes et les interventions sylvicoles sur la durée d’un plan simple de gestion ou CBPS + dans les peuplements concernés par la typologie.

À télécharger :